12/07/2019 : RIP d'ADP

Le Référendum d'Initiative Partagé concernant la privatisation des Aérodromes De Paris ne sera éventuellement engagé qu'après la clôture de la campagne de soutien programmée le 12 Mars 2020. Bien sûr, on a le temps ... et bien sûr on va oublier ... et pourtant cette privatisation on aurai bien aimé qu'elle ne se fasse pas comme les autoroutes, les télécoms, le gaz, l'électricité et pourquoi pas la santé et l'éducation si on y prend garde. Il faudra donc 4,7 millions de signatures de soutien pour que ce projet de loi ne soit qu'examiné par le gouvernement ... ce qui représente tout de même 10% des électeurs du pays ... et ce n'est pas rien quand on connaît le degré de  mobilisation de nos compatriotes à l'occasion de nos plus grands événements citoyens couverts, eux, par des médias et des candidats omniprésents. Pour ce "premier" RIP, notre démocratie a pourtant une belle occasion d'afficher son bulletin de santé. Je craints hélas qu'il n'en soit pas ainsi : essayez de trouver le formulaire de soutien, essayez de le remplir, essayez de suivre la mobilisation. Rien n'est simple, voire inexistant puisque la communication sur le nombre de signatures (ce qui pourrait être considéré comme le plus important) "sera assuré par le Ministère de l'Intérieur ... à son rythme" ... Quant on sait que ce gouvernement est plutôt favorable à cette privatisation, c'est comme demander aux compagnies pétrolières de faire de la pub pour les véhicules sans essences !!!