07-11-2020 : On en parle beaucoup à l'occasion de ce reconfinement : lire ou/et sauver la profession ?

Lire, oui bien sûr … ! Mais lire quoi et pour quoi faire ? Et qui doit lire ou devrait lire ?

Celles et ceux qui lisent déjà et ont donc une bibliothèque bien remplie ? Celles et ceux qui vous disent « Je viens de relire untel ou unetelle ... » ? Celles et ceux qui ont déjà des connaissances, une culture et donc une opinion bien ou mal forgée par de 'bonnes' ou 'mauvaises' lectures … mais qui lisent ?

La lecture et sa pratique sont parallèles aux classes sociales. Les nantis et privilégiés lisent. Les pauvres et défavorisés regardent la télé. Pour ne rien arranger (mais n'est-ce pas volontaire?), les générations qui se succèdent et actuelles sont biberonnées, depuis les années 70/80, à la 'culture' télévisuelle dont on ne peut pas dire que son souci principal, et dans son immense majorité, soit de bien les informer, les cultiver ou les abreuver de connaissances !

J'ose penser que sans un changement profond d'objectif des finalités de l'enseignement primaire et secondaire, avec bien entendu actes et moyens à l'appui, rien n'aidera nos adultes en devenir à s'intéresser à cet acte culturel qu'est la lecture … hélas.