04/02/2020 Grève à Radio France

Merci à Radio France qui, pendant ces jours de gréve, me permet d'aller voir ailleurs, histoire de m'informer !
Comme sur cette radio du sud de la France (c'est un exemple !) sur laquelle se succèdent à un rythme infernal, info (?), pub, rigolades dans une sensation de brouhaha permanent. Rien ne semble être traité avec recul. Tout parait fait dans l'urgence d'annoncer au détriment de l'analyse. Le fil conducteur se rompt toujours trop rapidement ne donnant pas la possibilité de se faire une opinion et par là même d'enrichir ou d'infléchir ses convictions.
Je sais donc désormais ce qu'il m'est épargné tous les matins bien calé sur ma radio culturelle de service public. Et apparemment, je ne suis pas le seul, puisque l'écoute de ses stations ne cesse d'augmenter. C'est donc le moment que choisi notre chère gouvernance pour leur réduire la voilure (suppression de postes et restrictions budgétaires). Si quelqu'un avait l'amabilité de m'expliquer la logique de cette décision.
Pour ma part, je reste de tout cœur avec eux dans la défense des moyens à nous fournir une information crédible, de vrais connaissances, des débats approfondis et des moments de détente intelligents.